Architecture de système d'information

Introduction

Le terme « Architecture » évoqué dans le langage informatique est assez proche du vocabulaire utilisé dans l’architecture de bâtiments.

 On parle de construction, de briques, de travaux de terrassement, de consolidation, d’étayage, lorsque l’on évoque les éléments d’un système d’information...


Notre métier d’architecte consiste donc en un accompagnement des DSI dans leur choix d’organisation, en proposant des solutions d’assemblage de briques (Techniques ou Applicatives), en assistant les équipes opérationnelles dans la définition des options de mise en relation de ces éléments.


Pour limiter les risques qui accompagnent une transformation de système, la construction d’une maquette à petite échelle permet non seulement de valider une stratégie, mais également de prouver à moindre frais que cette solution fonctionne.

 Le terme généralement employé est l’acronyme anglo-saxon : POC (Proof Of Concept).

Evolution des systèmes d’information…

Bien que les technologies de l’information aient beaucoup évolué ces 20 dernières années, les systèmes d’informations des grandes entreprises n’ont finalement que peu évolué dans leur structure.

Cette relativement faible évolution est une conséquence d’une nécessité de contrôle sur les données de l’entreprise :

Contrôle de la résilience des données: S’assurer que les données de l’entreprises sont accessibles quel que soit l’évènement qui l’affecte (Panne, sinistre..)

Contrôle de la sécurité des données: Protéger l’accès aux données afin d’en garantir la confidentialité et l’intégrité

Contrôle de la distribution de la donnée Construire une architecture d’accès aux données permettant d’en assurer la distribution en interne ou en externe à l’entreprise.



Modèles d’architecture…

Les systèmes d’informations sont conçus selon trois grands modèles d’architecture, où l’on retrouve ces différents modèles de donnée…

  1. Architecture centralisée : historiquement il s’agit de la plus ancienne architecture bâtie autour d’ordinateurs de forte puissance, rattachés à des baies de stockage (baies de disques), au travers d’un protocole propriétaire. Seul IBM est présent en tant que constructeur de matériel, et en tant qu’éditeur du système d’exploitation...Dans cette architecture les données sont partagées ou partageables entre les différents éléments qui la constituent.
  2. Architecture distribuée/répartie : Cette architecture consiste à assembler un système d’information à partir d’éléments physiques et logiques… Les données sont propres à chaque entité, centralisées mais non partageables (SAN ) sauf au travers de partage de fichiers (NAS )
  3. Architecture dématérialisée (Cloud Computing) : Cette architecture consiste à déléguer à des tiers la gestion de l’infrastructure, la construction d’un système d’information se résumant en un assemblage de briques logiques, en s’affranchissant des problématiques de capacité